Index News Contacts Livre d'Or Liens Crédits

2eme semestre 2000

 

Principales informations regroupées de juillet à décembre 2000.

horizontal rule

« 100 Jahre Robert Stolz  » - Gedenkenjahr 2000.

Deanna DURBIN, Jan KIEPURA, Garry WILTON, ...

Orchestre Symphonique de Vienne, Ensemble Pro Brass, ...

Chefs divers

Référence: KOCH 248 9654

[1] - Auf der Heide blühn die letzten Rosen

[8] - Wenn Die kleinen Veilchen blühen

[2] - Chiquita

[9] - When April sings

[3] - Leutnant warst du einst bei den Husaren

[10] - Gruß aus Wien

[4] - Mein Liebeslied muß ein Walzer sein

[11] - Uno-Marsch

[5] - Ob Blond Ob Braun Ich liebe alle Frau'n

[12] - Frühjahrsparade

[6] - Madonna, Du bist schöner als der Sonnenschein

[13] - Wiener Cafe

[7] - Vor meinem Vaterhaus steht eine Linde

horizontal rule

The Only Operetta Album You'll Ever Need.

Montserrat CABALLE, Placido DOMINGO, Julia MIGENES, Mario LANZA, Anna MOFFO, ....

London Symphony Orchestra, Munich Radio Symphony Orchestra, Berlin Symphony Orchestra, Scottish Chamber Orchestra, ...

Direction : Richard BONYNGE, Robert STOLZ, Heinz WALLBERG, Antonio de ALMEIDA, ...

Référence: BMG / RCA Victor 72916

Ce CD, comme son titre le suggère, regroupe l'essentiel indispensable de l'Opérette : de Johann Strauß à Robert Stolz en passant par Jacques Offenbach et Franz Lehar. Tous ces enregistrements sont connus du public européen. Une exception, la suite pour ballet extraite de la "Chauve-Souris" dirigée par Robert Stolz. Robert Stolz ne dirige pas ses propres œuvres ([3] [11] [16]) mais apparaît comme chef pour les numéros [1] [9] [14] et [15]. A signaler que ce CD est destiné au marché USA mais est disponible par internet sur www.cdnow.com ou sur www.amazon.com.

[1] - Die Fledermaus: Overture [11] - Wien wird bei Nacht erst schön
[2] - Der Zigeunerbaron: Als flotter Geist[12] - Eine Nacht in Venedig: Ach, wie so herrlich
[3] - Der Favorit: Du sollst der Kaiser meiner Seele sein [13] - Orphée aux enfers: Couplets du berger joli
[4] - Das Land des Lächelns: Yours is my heart alone[14] - Die Fledermaus: Ballet Suite 
[5] - Die lustige Witwe: Lippen schweigen[15] - Das Land des Lächelns: Dein ist mein ganzes Herz
[6] - Martha: M'appari[16] - Ich möcht' einmal wieder verliebt sein
[7] - Der Zarewitsch: Das Leben ruft[17] - Der Vogelhändler: Grüß euch Gott, alle miteinander
[8] - Eine Nacht in Venedig: Komm in die Gondel, mein Liebchen[18] - La Grande-Duchesse de Gérolstein: Dites lui
[9] - Die lustige Witwe: Es lebt eine Vilja...Vilja, o Vilja[19] - Der Zarewitsch: Allein, wieder allein "Wolgalied"
[10] - Schön ist die Welt: Schön ist die Welt

 

horizontal rule

Best loved Melodies Vol. 2

Wolfgang ANHEISSER, Sari BARABAS, Harry FRIEDHAUER, Thomas HAMPSON, Johannes HEESTERS, Heinz HOPPE, Nicolai GEDDA, Dagmar KOLLER, Lucia POPP, Anneliese ROTHENBERGER, Gerda SCHEYRER

Academy of St Martin in the Fields, London Philharmonic Orchestra, Noordhollands Philharmonisch Orkest, Symphonie-Orchester Graunke.

Chor der Bayerischen Staatsoper München

Robert STOLZ, Bert GRUND, Sir Neville MARINER, Carl MICHALSKI, Franz WELSER-MÖST

Référence: EMI Classics 5 67463 2

Un magnifique coffret de deux CD consacré à Robert Stolz avec un livret en trois langues, des photos et surtout riche en inédits sur CD : sur 35 titres, seuls 5 titres étaient déjà sortis en CD. A signaler tout particulièrement les titres interprétés par Wolfang Anheisser comme "Ein Zitherspieler sang ein vergessenes Lied" ou "Das Mädel vom Rhein ist ein Frühlingsgedicht". Superbe !!. Ce coffret est sorti en Allemagne le 11 août et le sera dans les autres pays le 4 septembre. Quelques extraits du livret trilingue :

"Des mélodies entre Johann Strauß et Udo Jürgens"

"Voici bien longtemps que ce que nous appelons aujourd'hui "musique classique" était, au meilleur sens du terme, de la musique de divertissement : œuvres nouvelles que chacun chantait ou sifflait. Il en fut ainsi des valses de Strauß et encore des airs de Puccini. La distinction entre "grande" musique ou musique de variétés est donc relativement récente, au plus quatre-vingt ou quatre-vingt-dix ans. C'est toutefois une distinction qui s'accentua nettement vers la fin du 20ème siècle et que, seuls, quelques rares compositeurs ont su dépasser avec brio. Parmi ceux-ci, il en est deux que d'emblée l'on hésiterait à nommer ensemble : Leonard Bernstein et Robert Stolz. Deux compositeurs, deux chefs d'orchestre, deux univers. Mais à bien y regarder, ils ont, outre le même jour d'anniversaire (le 25 août), plusieurs points communs. Ils étaient tous deux des musiciens pur sang, rétifs à toute idéologie en musique ; ils jouissaient tous deux d'une grande popularité sans jamais s'abandonner au goût de la masse; ils furent tous des maillons essentiels dans la vie musicale de leur temps et de leur univers.

C'est avec Robert Stolz qui fit encore, en 1899, la connaissance de Johann Strauß et dirigea, en 1905, la création de la Veuve Joyeuse que prit fin la tradition de l'opérette viennoise et que s'ouvrit l'ère de la chanson à succès; il fut donc le maillon entre Strauß et Udo Jürgens qui, du reste, écrivit sous le titre "Ich möchte Lieder schreiben können so wie du" (J'aimerais pouvoir écrire des mélodies comme toi) une chanson sur Robert Stolz et fit, en l'occurence, une exception à sa règle de ne chanter que ses propres chansons et participa à des spectacles consacrés à Robert Stolz...

... L'un des traits notables de la musique de Robert Stolz est, visiblement, de dépasser les limites séparant les différents genres tant chez le public que chez les artistes. Quel compositeur serait en mesure de réunir sous son nom Lotte Lehmann et Petula Clark, Montserrat Caballé et Maurice Chevalier ou encore Fritz Wunderlich et Marlene Dietrich ? On les retrouve tous dans les mélodies de Stolz qui ont ceci de merveilleux de réussir même aux chanteurs qui n'ont pas reçu de formation classique..."

CD 1

[1] - Schenk mir dein Herz heute Nacht[11] - Du sollst der Kaiser meiner Seele sein
[2] - Ich hab' ein Mädel gern[12] - Liebes altes Mühlenrad
[3] - Mädi, mein kleines Mädi[13] - Pierrot, komm, trag' mich nach Haus
[4] - Ich möcht' einmal wieder verliebt sein[14] - Du, du, du, schließ deine Augen zu
[5] - Ein Zitherspieler sang ein vergessenes Lied[15] - Auf der Heide blüh'n die letzten Rosen
[6] - Wiener Musi - Wiener Walzer

[16] - Spiel' mit mir auf deiner kleinen gold'nen Mandoline

[7] - Mein Herz grüßt die Heimat[17] - In einer deutschen Kleinstadt
[8] - Mutter Landstraße, sei uns gegrüßt[18] - Wien wird bei Nacht erst schön
[9] - Spiel auf deiner Geige[19] - Mein Herz ruft immer nur dir
[10] - Ihr bayrischen Berge ![20] - Wenn die kleinen Veilchen blühen

 

CD 2

[1] - Die schönsten Melodien (pot pourri orchestral) [9] - Spiel' mein lieber Werkelmann
[2] - Ob blond, ob braun ich liebe alle Frau'n ![10] - A klane Drahrerei
[3] - Wenn in Heidelberg die Rosen blüh'n [11] - Mein Herz hängt an dir, Heimatland
[4] - Ich sing' mein Lied heut' nur für dich[12] - Komm in den Park von Sanssouci 
[5] - Ich lieb' nur eine[13] - Es lebe die Liebe
[6] - Mein Liebelied muß ein Walzer sein[14] - Das Mädel vom Rhein ist ein Frühlingsgedicht
[7] - Ich hab' mich tausendmal verliebt[15] - In der Bar von Montmartre
[8] - Das Lied ist aus

horizontal rule

Fritz Wunderlich - Historical Recording 1954 - 1965

Fritz WUNDERLICH, ténor

SWR Rundfunkorchester Kaiserlautern

Direction : Emmerich SMOLA

Référence: HÄNSSLER Classic 93-003

Le 17 septembre 1966, le ténor allemand décédait à Heidelberg après avoir fait une chute dans l'escalier à son domicile, 9 jours avant son 36ème anniversaire. En cette année 2000, le monde musical fête son 70ème anniversaire.

Ce CD fait partie du nouveau label "Faszination Musik" de la SWR en collaboration avec la maison d'édition Hänssler. Les enregistrements des orchestres symphoniques de la radio SWR de Baden-Baden, de Fribourg, de Kaiserlautern et le Big Band SWR étaient diffusés par plusieurs maisons de disques par le biais de co-productions et de contrats de cessions de droits. En s'alliant avec Hänssler, la SWR veut ainsi garantir une certaine qualité, promouvoir ses enregistrements et développer son rôle culturel. Une diffusion par internet est même envisagée. A signaler que le livret est en quatre langues (allemand, anglais, français et espagnol).

Le livret présente l'orchestre, les tous premiers débuts de Fritz Wunderlich (FW devait en 1955 obtenir son premier rôle sur scène en interprétant Tamino), le rôle de Emmerich Smola à la tête de l'orchestre et les souvenirs liés aux scéances d'enregistrement. Ainsi, voici quelques extraits sur la scéance du 6 janvier 1954 :

"Smola eut la sagesse de ne pas stresser le jeune chanteur par un rythme de travail trop serré. On s'accorda deux grandes journées pour effectuer les enregistrements en plusieurs scéances séparées par des pauses suffisant à la détente. On enregistra par exemple "Einmal hat mir zur Frühlingszeit das Glück gelacht" de Robert Stolz. Smola exprima plus tard à ce sujet l'opinion suivante : "Quel musicien épatant que ce Fritz ! Il avait le don de faire quelque chose du plus petit morceau. son bon goût était infaillible et c'était pour lui la chose la plus simple du monde que d'accorder à la musique légère l'importance qu'elle a indéniablement pour le grand public. Pour lui, ces enregistrements représentaient à la fois une grande tâche et un plaisir fou".

Wunderlich s'est toujours consacré volontiers aux morceaux du compositeur d'opérettes sans doute le plus connu de notre siècle, Robert Stolz (1880-1975), qui a d'ailleurs dirigé lui-même quelques œuvres à Kaiserlautern (c'est pourquoi un deuxième titre dû à sa plume figure sur ce CD). Le second jour servit donc à enregistrer une série de duos écrits par Stolz. Les résultats obtenus furent si excellents, à tous points de vue, qu'on convint aussitôt d'une autre réunion au mois de juin...".

 

[1] G. VERDI / La Donna è mobile.[11] N. DOSTAL / Wie tanzen dort die Paare. 
[2] G. PUCCINI / Und es blitzten die Sterne. [12] R. STOLZ / Arrivederci, Bella Italia. 
[3] F. LEHAR / Allein, wieder allein. [13] L. FALL / O Rose von Stambul.
[4] C. A. BIXIO / Sprich mir von der Liebe.   [14] M. M. PONCE / Estrellita.
[5] H. ANDERS / Wenn der Mund schweigt.[15] H. ANDERS / Wolken geh'n am Himmel.  
[6] I. HOLZBAUER / Schönster Sohn des Himmels ! [16] F. LEHAR / Freunde, das Leben ist lebenswert. 
[7] A. SCARLATTI / Quel povero core. [17] H. MAY / Ein Lied geht um die Welt.
[8] C. W. GLUCK / Alte Eiche.[18] R. ERWIN / Ich küsse ihre Hand Madame.
[9] R. STOLZ / Einmal hat mir zur Frühlingszeit das Glüch gelacht.[19] Ital. VOLKSLIED / Tiritomba.
[10] C. E. KALMAN / Wann kommt die eine die ich liebe.[20] A. LARA / Granada.

Il reste encore dans les archives de la SWR, trois autres titres "Stolziens" :

- Mädi: Zum ersten Mal allein (avec Ilse Hübner, SWF 1954, Smola)
- Mädi: Mädi, mein kleines Mädi (avec Ilse Hübner, SWF 1954, Smola)
- Signorina: Zwei sind verliebt und wissen's nicht (avec Hertha Assmann, SWF 1955, Smola).

Pour compléter ce chapitre, signalons que 3 mois à peine avant sa disparition prématurée, Fritz Wunderlich devait retrouver Robert Stolz pour un album intitulé "Wunderlich in Wien" chez DGG. L'enregistrement eut lieu les 27 et 28 juin 1966 dans la Grande salle de la Musikverein. Robert Stolz était au pupitre de l'Orchestre du Volksoper, du chœur du Wiener Staatsoper et du Spilar-Schrammeln (*) pour le programme suivant : (Ce programme est repris en partie dans le coffret de 5 CD publié par DGG pour marquer le 25ème anniversaire de la disparition du ténor).

bulletBenatzky
bulletIch muß wieder einmal in Grinzing sein *
bulletIch weiß auf der Wieden ein kleines Hotel
bulletHübsch
bulletHerr Hofrat, erinnern Sie sich noch? *
bulletSchmidseder
bulletIch hab' die schönen Maderln net erfunden
bulletSieczcynski
bulletWien, Du Stadt meiner Träume ("Wien, Wien nur du allein")
bulletSteinbrecher
bulletIch kenn' ein kleines Wegerl im Helenental
bulletStolz
bulletIm Prater blüh'n wieder die Bäume
bulletIn Wien gibt's manch winziges Gasserl *
bulletFrühjahrsparade: Wien wird bei Nacht erst schön
bulletStrauß, J. Fils
bulletDraußen in Sievering
bulletToifl
bulletDenk dir, die Welt wär ein Blumenstrauß *
bulletZillner
bulletEs steht ein alter Nußbaum draußn in Heiligenstadt *
bulletKálmán (enregistrés mais non retenus ensuite)
bulletGräfin Mariza: Wenn es Abend wird
bulletGrüß mir mein Wien

horizontal rule

Stimmen

La nouveauté, même si le CD ne contient qu'un seul titre de Robert STOLZ, est le nouvel enregistrement d'un trio de ténors allemands.

Nous avions les 3 ténors composés de José Carreras, Luciano Pavarotti et Placido Domingo, plus tout à fait jeunes. Nous avons maintenant les "Jeunes Ténors" ou "Die Jungen Tenöre". L'été dernier, lors de l'interview de Madame Stolz au journal de 20 heures de la ZDF, ce trio avait été invité pour interpréter "Ob blond, ob braun". Nous retrouvons ce titre sur ce CD avec une introduction originale.

Pour la petite histoire, ce trio a été découvert par le public germanique en 1998 quand il se présente comme candidat pour le Grand Prix de l'Eurovision. Il termine 3ème des sélections mais la réaction du public est très positive. Dans les premières semaines suivant la sortie de leur CD, pas moins de 40 participations à des émissions de TV. 190 000 albums vendus, disque d'Or : un de leurs titres "Cara Mia" est même Numéro 1 au Hit-Parade de la chaîne ARD. Après tournées de concert, un second CD, voici le 3ème intitulé "Stimmen".

Ce trio est composé de :

Thomas Kießling, 38 ans, fils d'une secrétaire et d'un organiste à Trèves. Son air favori est celui de Calaf, "Vincero" dans l'opéra de Puccini "Turandot".

Bernhard Hirtreiter, 34 ans, est originaire de Bavière. Son père est joueur de basson, sa mère est chanteuse amateur. Fan d'Elvis Presley, il rêve du rôle d'Hoffmann dans les Contes d'Hoffmann de Jacques Offenbach.

Hans Hitzeroth, 32 ans, est le benjamin du Trio. Fils d'une professeur de musique et d'un homme politique, il a appris la guitare, le piano et la trompette. Son air préféré, celui chanté par Joseph Schmidt : "Heut ist der schönste Tag in meinem Leben" (Aujourd'hui, c'est le plus beau jour de ma vie).

Pour ce nouvel album, à côté de huit titres piochés parmi les classiques de la musique de divertissement ou de la variété internationale du XXème siècle, le trio a adopté six compositions de la plume de Jörg Evers et de Georg Gabler.

Ces 3 ténors vous proposent leur site web officiel avec de nombreuses infos, dates de tournées, ... et même une galerie de photos. http://www.diejungentenoere.com/

SONY Columbia 500 746 2

[1] - Stimmen

Texte: Jörg Evers; Musique: Barry Manilow

[8] - Ob Blond,ob braun

Texte: Ernst Marischka; Musique: Robert Stolz

[2] - Wann

Texte & Musique: R.Fitoussi, M.Cellini

[9] - Granada

Texte: Ralph Maria Siegel; Musique: Agustin Lara

[3] - Frag dein Herz!

Texte: G.Schwenn, M.Freytag; Musique: Nicolas Brodszky

[10] - Im Herzen der Highlands

Texte: Bernd Meinunger; Musique: Norbert Daum

[4] - Glaub an die Liebe!

Texte: Jörg Evers; Musique: Georg Gabler

[11] - Nicola

Texte & Musique: Jörg Evers

[5] - Die Antwort weiss der Wind

Texte: Klaus Lessmann; Musique: Reg Presley

[12] - Fugato in A-marillo

Texte: Jörg Evers; Musique: Norbert Daum

[6] - Oh, Corazón!

Texte & Musique: Jörg Evers

[13] - Ich komm zurück nach Amarillo

Texte: Gerd Thumser; Musique: H.Greenfield, N.Sedaka

[7] - Grenzenlos

Texte & Musique: Jörg Evers

[13] - Cara mia

Texte: Lee Lange, M.Kunze; Musique: Tulio Trapani

horizontal rule

L'auberge du Cheval Blanc

Entre la fin des années 50 et le début des années 60, PHILIPS enregistra les plus grandes opérettes en version française de PHI-PHI à LA PERICHOLE en passant par LES SALTIMBANQUES, VERONIQUE. En cette fin d'année 2000, réédition de ces enregistrements remastérisés sous un nouvel habillage sympa dont la version du Châtelet de la célèbre AUBERGE DU CHEVAL BLANC avec Luc Barney, Fernand Sardou, ... L'orchestre et les chœurs sont sous la direction de Félix Nuvolone.

Référence: PHILIPS - UNIVERSAL 465 880-2

horizontal rule

Trésors de la valse

Des valses les plus célèbres aux valses les plus rares.

Sous cet intitulé, un coffret de 4 CD à un prix très bas (environ 100 FF ou 15 €) pour les fêtes de fin d'année. Les chefs d'orchestre Georges Prêtre, Zubin Mehta, Colin Davis, Robert Stolz, ... pour les valses de Jean Sibelius, Léo Delibes, Jacques Offenbach, Franz Lehar, Hector Berlioz, Maurice Ravel, Serge Prokoviev, ... et bien sûr celles de Johann Strauß II.

Référence: RCA - BMG 43217 73702

horizontal rule

Die lustige Witwe

ELOQUENCE est la nouvelle collection classique du groupe UNIVERSAL . Pour environ 40 FF, cette collection propose les grands classiques sous la direction des plus prestigieux chefs d'orchestre. On retrouve Herbert von Karajan, Claudio Abbado, Karl Böhm, Seiji Ozawa... et Robert Stolz.

Robert Stolz à la tête de l'Orchestre et des Choeurs de l'Opéra de Vienne dirige des extraits de la Veuve Joyeuse. Il s'agit d'un enregistrement de 1958. Hanna Glawari est interprétée par Hilde Güden, Camille de Rosillon par Waldemar Kmentt, ... On peut regretter que DECCA n'ait pas repris l'Ouverture composée par Robert Stolz pour cet enregistrement. L'intégrale est disponible également en CD.

Cette collection bénéficie d'un nouveau procédé AMSI améliorant le son en lui donnant une image plus aérée.

Référence: DECCA "ELOQUENCE" 460 593-2

horizontal rule

Autres parutions

bullet

Salon Orchestra Favourites I 

Salonorchester Schwanen

Georg Huber, chef et premier violon

Référence: NAXOS 8.554756

15 titres enregistrés par cet orchestre de salon parmi lesquels "Spiel auf deiner Geige das Lied von Leid und Lust" (la mélodie des joies et des peines) de Robert Stolz. En introduction, une superbe partie pour le violon solo mise en valeur par Georg Huber. Un second volume est déjà annoncé pour l'année prochaine.

Vous pouvez retrouver les membres de cet orchestre, leur programme, les dates de concert sur le site officiel :

www.salonorchester-schwanen.de

bullet

André Rieu - Inédits

Maastricht Salon Orchestra.

Référence: UNIVERSAL France Loisirs 41557.0

France Loisirs a 30 ans. Comme l'écrit son directeur, Marc Olivier Sommer, trente ans de succès : ça se fête ! Des promotions, mais aussi deux CD en exclusivité dont celui d'André Rieu. Il s'agit d'enregistrements inédits réalisés au tout début de sa carrière en 1987: Paul Lincke, Wolfgang Amadeus Mozart, Emile Waldteufel, ... et Robert Stolz avec "Im Prater blühn wieder die Bäume".

bullet

Robert Stolz "Beliebt und unvergessen"

Interprètes et orchestres divers.

Référence: Donauland 64692

Le grand frère autrichien de France Loisirs, Donauland, propose un coffret de 3 CD pour fêter le 25ème anniversaire de la disparition du compositeur. Le premier CD est consacré aux mélodies reprises par James Last, Richard Clayderman, Udo Jürgens, Milva, Peter Alexander, ... Le second permet de retrouver le chef d'orchestre au service des frères Strauß (Valse de l'Empereur, Hirondelles d'Autriche, Quadrille de la Chauve-Souris, ...). Enfin, le dernier CD regroupe les interprétations classiques d'Anneliese Rothenberger, Hermann Prey, Rene Kollo, Julia Migenes, Fritz Wunderlich et Nicolai Gedda.

horizontal rule

Pour davantage d'informations, contactez :

Société Internationale Robert STOLZ
19, rue de Ville d'Avray F-92310 SEVRES
Tél : 33.(0)1.46.23.16.20
Internet : robert.stolz@free.fr

horizontal rule

Remonter 1er semestre 2013 2eme semestre 2012 1er semestre 2012 2eme semestre 2011 1er semestre 2011 2eme semestre 2010 1er semestre 2010 2eme semestre 2009 1er semestre 2009 2eme semestre 2008 1er semestre 2008 2ème semestre 2007 1er semestre 2007 2eme semestre 2006 2eme semestre 2005 1er semestre 2005 2eme semestre 2004 1er semestre 2004 2eme semestre 2003 1er semestre 2003 2eme semestre 2002 1er semestre 2002 2eme semestre 2001 1er semestre 2001 2eme semestre 2000 1er semestre 2000