Index News Contacts Livre d'Or Liens Crédits

Mai 2014

 

Jonas Kaufmann

Après Piotr Beczala l’an passé avec son hommage à Richard Tauber, Klaus Florian Vogt avec son CD « Favorites » et celui de son concert du 31 décembre 2013 à Dresde, voici prochainement celui de Jonas Kaufmann consacré aux grands succès de la musique de films ou d'opérettes des années 20-30 à Berlin.

 

[01] - Franz Lehár: Paganini

Gern hab’ ich die Frau’n geküsst

[09] - Franz Lehár: Giuditta

Freunde, das Leben ist lebenswert!

[02] - Richard Heymann: Der blonde Traum

Irgendwo auf der Welt

[10] - Paul Abraham: Viktoria und ihr Husar

Reich mir zum Abschied noch einmal die Hände (Duo avec Julia Kleiter)

[03] - Richard Tauber: Der singende Traum

Du bist die Welt für mich!

[11] - Ralf Benatzky: Im weißen Rössl

Es muss was Wunderbares sein

[04] - Franz Lehár: Frasquita

Hab’ ein blaues Himmelbett

[12] - Paul Abraham: Die Blume von Hawaii

Diwanpüppchen (Duo avec Julia Kleiter)

[05] - Robert Stolz: Das Liebeskommando

Im Traum hast Du mir alles erlaubt

[13] - Robert Stolz: Das Lied ist aus

Frag’ nicht, warum ich gehe

[06] - Emmerich Kálmán: Gräfin Mariza

Grüß mir mein Wien

[14] - Mischa Spoliansky: Das Lied der Nacht

Heute Nacht oder nie

[07] - Franz Lehár: Das Land des Lächelns

Dein ist mein ganzes Herz

[15] - Eduard Künnecke: Die grosse Sünderin

Das Lied vom Leben des Schrenk

[08] - Hans May

Ein Lied geht um die Welt

[16] - Erich W. Korngold: Die Tote Stadt

Glück, das mir verblieb

Référence SONY à venir (sortie prévue courant septembre 2014).

Pour accompagner la parution de ce CD, deux documentaires :

 

bullet

« You mean the word to me » - Jonas Kaufmann sings Operetta Evergreens. (Flyer PDF)

Déjà disponible, ce premier documentaire a été réalisé par la société autrichienne BFMI en coproduction avec ARTE et la ZDF, la seconde chaîne TV allemande.

Ces « evergreens » sont l'expression musicale de l'une des époques les plus artistiquement riches et passionnantes dans l'histoire culturelle européenne: Berlin pendant les dernières années de la République de Weimar.

Chaque soir, les producteurs de revues et spectacles d'opérettes courtisaient le public. Pour oublier un instant les rigueurs de la vie quotidienne, l’instabilité politique et économique de cette époque, il y avait cette musique de divertissement entre les opérettes, les revues de cabaret et les premiers grands succès des films parlants. Chaque semaine était marquée par une nouvelle chanson à succès.

Jonas Kaufmann rend hommage à ce répertoire qui a été écrit spécialement pour les ténors par des compositeurs tels que Franz Lehár, Robert Stolz, Paul Abraham, Richard Tauber, Hans May, ou Erich Wolfgang Korngold. L’orchestre symphonique de la radio de Berlin est sous la direction de Jochen Rieder.

bullet

« A star falls from heaven » - The History of Operetta Evergreens told by Jonas Kaufmann.

Ce second documentaire, toujours en collaboration avec ARTE et la ZDF, est prévu pour le mois d’août. Les responsables de ce documentaire sont bien connus s'agissant de Thomas Voigt & Wolfgang Wunderlich.

Jonas Kaufmann retrace les parcours de grands chanteurs et compositeurs dans les dernières années de la République de Weimar (entre la défaite de l'Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale en 1918, et l'arrivée d'Hitler au pouvoir en 1933).Salon de musique de l'appartement Stolz à Vienne - 02/05/2014

Ces années sont marquées par une grande créativité, de nombreuses expérimentations accompagnées par une explosion de la production artistique, notamment dans le monde du divertissement populaire.

Ce documentaire est prévu autour de 3 axes : Franz Lehár, Richard Tauber et l'apogée de l‘âge d’argent de l’opérette; Robert Stolz, Joseph Schmidt et l'invention des films sonores; et enfin la diversification des styles musicaux.

Cette période est effectivement marquée par un tournant musical où le « populaire » et « classique » se mélangent. Des éléments de la musique populaire, des numéros de danse et des airs de jazz trouvent leur place dans les structures de l'opérette classique, ce qui va s'avérer être un énorme succès.

Malheureusement, avec la prise du pouvoir nazi en Allemagne, cette musique, ces musiciens, ces compositeurs deviennent des victimes et notamment du fanatisme racial ou politique. Certains seront déportés, d’autres partiront en exil, et leurs musiques interdites.

Le film comprend des extraits des répétitions de Jonas Kaufmann avec Stellario Fagone à Munich et la session d'enregistrement pour son album dans le Funk House à Berlin. Les autres personnes interviewées sont Alfred Fassbind (Joseph Schmidt Archive), Michael Jürgs (biographe de Richard Tauber), Bernd Rachold (archives Korngold, Hambourg), Kevin Clark (auteur de livres sur l'opérette), Yvonne Kálmán (la fille du compositeur). Une séquence est filmée dans l'appartement Stolz de la Elisabethstrasse à Vienne, une autre sur la place Robert Stolz.

Les images d'archives diffusées sont une sélection de divers films d'opérette (“Zwei Herzen im Dreivierteltakt”, “Ein Lied geht um die Welt”, “Ein Stern fällt vom Himmel”), (« Deux cœurs, une valse », « Une chanson fait le tour du monde », « Une étoile tombe du ciel »), des documents radiographiques, des enregistrements sonores  (Richard Tauber, Joseph Schmidt, Marcel Wittrisch, Jan Kiepura), des interviews historiques (Robert Stolz, Marta Eggerth, Fritzi Massary) et des extraits des actualités de l’époque (Deutsche Wochenschau).

Enfin, Jonas Kaufmann donnera une série de concerts dans le monde entier pour présenter ce répertoire.

TCE

Cela sera le cas, samedi 23 mai 2015 à Paris, au Théâtre des Champs-Elysées, avenue Montaigne, dans le cadre du cycle « Les Grandes Voix ». Le ténor sera accompagné par l’orchestre de la Radio de Munich sous la direction de Jochen Rieder.

Autres dates :

15 Avril 2015, "Du bist die Welt für mich", Cologne, Philharmonie,

17 Avril 2015, "Du bist die Welt für mich", Dortmund, Konzerthaus,

19 Avril 2015, "Du bist die Welt für mich", Stuttgart, Liederhalle,

22 Avril 2015, "Du bist die Welt für mich", Hambourg, Laeiszhalle,

24 Avril 2015, "Du bist die Welt für mich", Munich, Philharmonie am Gasteig,

26 Avril 2015, "Du bist die Welt für mich", Baden-Baden, Festspielhaus,

14 Mai 2015, "Du bist die Welt für mich", Vienne, Konzerthaus,

16 Mai 2015, "Du bist die Welt für mich", Lucerne, KKL,

18 Mai 2015, "Du bist die Welt für mich", Berlin, Philharmonie,

20 Mai 2015, "Du bist die Welt für mich", Hanovre, Kuppelsaal.

NLDR : La photo a été prise ce vendredi 2 mai dans l'appartement de la place Robert Stolz à Vienne. Jonas Kaufmann, Wolfgang Wunderlich et Clarissa Henry.

horizontal rule

Pour davantage d'informations, contactez :

Société Internationale Robert STOLZ
19, rue de Ville d'Avray F-92310 SEVRES
Tél : 33.(0)1.46.23.16.20
Télécopie :
Internet :
robert.stolz@free.fr

horizontal rule

Remonter Octobre 2017 Septembre 2017 Juillet 2017 Mai 2017 Mars 2017 Février 2017 Janvier 2017 Novembre 2016 Septembre 2016 Août 2016 Mai 2016 Avril 2016 Mars 2016 Février 2016 Janvier 2016 Décembre 2015 Octobre 2015 Août 2015 Juin 2015 Mai 2015 Avril 2015 Mars 2015 Janvier 2015 Décembre 2014 Novembre 2014 Octobre 2014 Septembre 2014 Août 2014 Juillet 2014 Juin 2014 Mai 2014 Avril 2014 Mars 2014 Février 2014 Janvier 2014 Décembre 2013 Octobre 2013 Septembre 2013 Août 2013 Novembre 2000 Automne 1999