Index News Contacts Livre d'Or Liens Crédits

Juin 2020

 

DVD « Der Raub der Mona Lisa »

Parution en ce mois de juin 2020 du DVD « Der Raub der Mona Lisa » dans la collection « Juwelen der Filmgeschichte ».

Vincenzo Peruggia vole le célèbre tableau «  Mona Lisa » du Louvre pour impressionner la femme de chambre Mathilde, qui veut que quelqu'un fasse quelque chose de grand pour elle. Lorsque Mathilde s'enfuit avec un autre homme, Perrugia remet le tableau à l'Etat italien et est arrêté. Attirée par les gros titres mondiaux sur le retour de la Joconde, Mathilde se rend à Florence, où se déroule le procès. Mathilde pense qu'elle est désormais au centre de l'attention. mais quand Perrugia la voit parmi les spectateurs, il explique qu'il voulait rendre cette importante œuvre d'art italienne à son peuple pour se venger de Napoléon, qui avait emporté de nombreuses œuvres d'art d'Italie.

Le film est basé sur l'histoire vraie du peintre et décorateur italien Vincenzo Peruggia, qui a volé la Mona Lisa du Louvre en 1911 et l'a gardée cachée dans son logement pendant deux ans avant que le tableau ne réapparaisse pour tenter de le vendre à Florence.

Le film a été tourné à Paris en juin 1931 et a été présenté le 25 août 1931 à Berlin. Les bâtiments du film sont la réalisation d'Andrej Andrejew et de Robert A. Dietrich. Le montage sonore a été réalisé par Hermann Haller. En tant que directeur adjoint, Josef von Baky a effectué l'une de ses premières activités ici. L'orchestre Robert Gaden est dirigé sous la direction musicale de Robert Stolz.

Deux airs interprétés par Willi Forst à retenir de la partition composée par Robert Stolz pour ce film : «  Warum lächelst du, Mona Lisa » RSWV 441 et Du dummer, kleiner Korporal » RSWV 442. Titres publiés en France en 1932 chez Salabert.

 

Distribution :

Trude von Molo, Mathilde,

Willi Forst, Vincenzo Peruggia

Gustaf Gründgens, un inconnu,

Fritz Odemar, Directeur du Louvre,

Paul Kemp, lieutenant de police,

Max Linder, acteur.

 

Réalisation : Geza von Bolvary,

Scénario : Walter Reisch,

Musique : Robert Stolz.

 

Référence : Filmjuwelen 6419789.

horizontal rule

Parutions CDs

« 68 Ave Maria »

La soprano et productrice Andrea Chudak a travaillé sur le thème de l'Ave Maria pendant plus de 15 ans. Elle a rassemblé plus de 200 compositions de toutes les époques de l'histoire de la musique. Parmi ces 200 compositions, la version de Robert Stolz de 1934, composée à la suggestion d'Arturo Toscanini et jouée au Vatican, présente un intérêt particulier.

 

La compilation de 68 versions retenues de « Ave Maria » donne « un aperçu saisissant d'un répertoire qui est presque impossible à saisir dans son intégralité », explique Andrea Chudak. « Du chant grégorien aux arrangements de chansons populaires à succès, en passant par des œuvres occasionnelles de compositeurs qui ont réussi dans d'autres genres et des pièces contemporaines pour la pratique liturgique d'aujourd'hui. »

Le coffret de 5 CD « 68 Ave Maria » est unique en son genre. Il regroupe pour la première fois tout ce répertoire, dans toute sa variété et sa diversité. Le nom de Robert Stolz est, bien sûr, normalement lié aux opérettes, au mélodies populaires et à la musique de film. Mais il a également laissé derrière lui un opéra « Die Rosen der Madonna » et cet opus 621 « Ave Maria» composé sur la suggestion de son ami Arturo Toscanini. Dans le catalogue BMG, il existe un enregistrement du ténor Rudolf Schock (voir youtube). Une présentation du coffret et des extraits de ce coffret sont disponibles sur la même plateforme dont celui de Robert Stolz.

La création de cet Ave Maria a eu lieu au Vatican. Cet opus fut publié en 1934 en même temps qu'un arrangement pour violon ou violoncelle et piano. La version originale correspond aussi bien au texte latin traditionnel qu'au texte allemand écrit par Bruno Hardt-Warden.

Dans ce projet unique, autour de Andrea Chudak (soprano), des artistes comme Ekaterina Gorynina (violoncelle), Matthias Jacob (orgue), Matthias Jahrmärker (baryton), Stefan R. Kelber (alto), Prof. Dr. Robert Knappe (orgue), Lidiya Naumova (guitare), Olaf Neun (arch-luth), Julian Rohde (ténor), Dr. Jakub Sawicki (orgue), Michael Schepp (violon), Andreas Schulz (piano), Susanne Walter (violon / solo) violon) et Almute Zwiener (cor anglais, hautbois).

Le musicologue Michael Pauser a rédigé les textes. Les illustrations sont de Doris Kollmann.

Références: Antes Edition BM 179001.

« Du sollst der Kaiser meiner Seele sein »

Plusieurs CDs publiés pendant cette période de COVID19 contiennent cet air : Album « The vintage love » de Yvonne Madrid et l’orchestre Munich Operettas, (label Artists & Acts), Renate Holm (Album « Singers of the Century: Renate Holm – Lieder der Nachtigall »),  Album « Tribute to Vienna » de Daniela Fally et l’ensemble « Die Wiener » (label Preiser Records).

horizontal rule

Pour davantage d'informations, contactez :

Société Internationale Robert STOLZ
19, rue de Ville d'Avray F-92310 SEVRES
Tél : 33.(0)1.46.23.16.20
Internet :
robert.stolz@free.fr

horizontal rule

Remonter Octobre 2021 Août 2021 Juin 2021 Mai 2021 Mars 2021 Janvier 2021 Novembre 2020 Août 2020 Juin 2020 Mars 2020 Février 2020 Décembre 2019 Novembre 2019 Octobre 2019 Septembre 2019 Juillet 2019 Juin 2019 Avril 2019 Février 2019 Janvier 2019 Décembre 2018 Novembre 2018 Octobre 2018 Août 2018 Mai 2018 Mars 2018 Février 2018 Décembre 2017 Octobre 2017 Septembre 2017 Mai 2017 Mars 2017 Février 2017 Janvier 2017 Novembre 2016 Septembre 2016 Août 2016 Mai 2016 Avril 2016 Mars 2016 Février 2016 Janvier 2016 Octobre 2015 Août 2015 Novembre 2000 Automne 1999